DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Belgique à nouveau engluée dans la crise politique

Vous lisez:

La Belgique à nouveau engluée dans la crise politique

Taille du texte Aa Aa

Tout est encore à refaire et c’est Wilfried Martens qui a été désigné par le Roi pour mener des consultations. L’ancien Premier ministre a une mission d’exploration, il devra donner des conseils à Albert II pour que celui-ci nomme un nouveau formateur de gouvernement.

Comme Yves Leterme, qui a renoncé à sa mission de formation d’un gouvernement, Wilfried Martens est un chrétien-démocrate flamand. Chef du gouvernement de manière quasi-ininterrompue de 79 à 92, Martens connaît bien les hommes politiques belges et jouit d’un respect certain. En pleine crise économique, la Belgique est à nouveau en vacance de pouvoir… Ces deux dernières années, le pays a passé plus de temps sans gouvernement qu’avec. “J’espère que ce choix de Martens sera le bon, car nous sommes en crise, financière et économique”, déclare ce Bruxellois. “Voilà, ça ne m’interesse plus, je ne suis plus la politique, je la suivais auparavant, j’ai arrêté parce que ça me déprime, donc je suis passé à autre chose”, affirme cet autre. Le spectre politique très morcelé de la Belgique, en plus de la division linguistique du pays, fait qu’aucune personnalité politique ne semble pour l’instant capable de faire consensus, pour former enfin un gouvernement.