DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Deux violonistes agressés à Moscou, la piste raciste évoquée

Vous lisez:

Deux violonistes agressés à Moscou, la piste raciste évoquée

Taille du texte Aa Aa

Agressions crapuleuses ou racistes ? Les avis divergent en Russie, après les attaques dont ont été victimes dimanche et lundi à Moscou deux violonistes de l’orchestre Virtuosi. L’un des deux musiciens est d’origine coréenne. Tous deux ont été attaqués dans la rue. L’un a été hospitalisé. Il souffre d’une fracture du crâne. Et son violon a été volé. L’autre, bien que poignardé au ventre, est moins gravement blessé.

“L’une des agressions était sans aucun doute à caractère raciste, a estimé le directeur de l’orchestre, Grigory Kovalevsky. L’autre, c‘était du pur banditisme. Ils ont volé son instrument, son smoking, son argent…” Les enquêteurs considèrent au contraire, en tout cas officiellement, que rien ne permet d‘évoquer une piste raciste. “Nos meilleurs inspecteurs sont sur ce dossier, a précisé une porte-parole de la police, Zhanna Ozhilina. Et nous travaillons sur trois hypothèses : le vol d’un violon de grande valeur (22 000 euros) ; un conflit interne dans l’orchestre ; une rivalité entre différentes formations musicales moscovites.” Les attaques contre des Asiatiques et des Africains se sont multipliées ces dernières années dans la capitale russe. Donnant corps à la thèse raciste. Un indice toutefois encore bien insuffisant…