DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les suites du scandale de la mélamine en Chine

Vous lisez:

Les suites du scandale de la mélamine en Chine

Taille du texte Aa Aa

Avec le premier procès dans cette affaire, celui de deux hommes accusés d’avoir préparé et vendu illégalement de la “poudre de protéine”, à base de mélamine. Cette poudre était ensuite ajoutée au lait. D’après les autorités, leur atelier était la plus grande source de mélamine du pays. Ils auraient produit 600 tonnes de cette fausse poudre.

Au moins six bébés sont morts au mois de septembre après avoir ingéré du lait contaminé, et près de 300 000 ont dû être soignés, notamment pour des problèmes rénaux. L’entreprise Sanlu, au coeur du scandale, est en faillite. Le groupe laitier a arrêté sa production le 12 septembre mais elle a dû s’endetter pour indemniser les victimes et payer les frais médicaux des enfants. Les dettes de Sanlu s‘élèveraient à plus de 200 millions d’euros.