DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Pakistanais pleurent Benazir Bhutto

Vous lisez:

Les Pakistanais pleurent Benazir Bhutto

Taille du texte Aa Aa

Les Pakistanais, par dizaines de milliers, rendent hommage à Benazir Bhutto. Assassinée il y a un an jour pour jour, l’ancien Premier ministre reste ancré dans les coeurs et les mémoires. Elle a été enterrée dans le village de Garhi Khuda Bakhsh où se trouve le mausolée de la famille Bhutto. Environ 200 000 Pakistanais y ont afflué aujourd’hui. Certains ont fait des centaines de kilomètres. Les uns s’interrogent encore sur les réelles motivations des tueurs. Les autres réclament que lumière soit faite sur cet assassinat.

La cérémonie, présidée par le veuf de Bhutto, Asif Ali Zardari, chef de l‘état depuis septembre et par son fils, a débuté plus tard que prévu en raison d’un épais brouillard. Cet anniversaire tombe au moment où les tensions sont vives entre Islamabad et l’Inde qui accuse des groupes basés au Pakistan d’avoir commis les attentats de Bombay. L’enquête sur la mort de Benazir Bhutto divise, elle, le Pakistan. Deux mois avant son assassinat l’ancienne dirigeante avait déjà été la cible d’un attentat. Il avait eu lieu à Karachi quelques heures après son retour d’exil. L’ex-premier ministre avait alors pointé du doigt une agence des services secrets pakistanais. Le 27 décembre, elle a perdu la vie en plein campagne électorale pour les législatives, après un rassemblement politique à Rawalpindi. L’enquête menée par le gouvernement sortant a conclu que Bhutto a été tuée par un militant proche d’Al Qaida. Une conclusion qui n’a pas satisfait le PPP, le parti de Bhutto et vainqueur des élections de février. Hier, le secrétaire général de l’Onu a annoncé qu’il souhaitait mettre sur pied une commission d’enquête dans un avenir proche.