DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Forte participation aux législatives

Vous lisez:

Forte participation aux législatives

Taille du texte Aa Aa

Les Bangladais ont fait honneur aux urnes ce lundi, à l’occasion du premier scrutin législatif organisé dans le pays depuis 2001. A la fermeture des bureaux de vote, le taux de participation s’annonçait très élevé – autour de 70 %.

81 millions d‘électeurs étaient appelés à départager deux partis emmenés par deux femmes, des ennemies jurées au profil similaire, qui dominent la vie politique du pays depuis 20 ans. D’un côté, Cheikh Hasina Wajed, présidente de la ligue Awami, une formation laïque de centre gauche. Elle est la fille du premier président du Bangladesh indépendant, assassiné en 75 par des militaires.

Face à elle, la conservatrice Khaleda Zia, leader du parti nationaliste du Bangladesh, veuve d’un président assassiné en 81, également par des militaires. Toutes deux sont poursuivies depuis 2007 pour pots-de-vin et détournements de fonds présumés. Mais cela ne semblait guère déranger les électeurs. “J’espère que celle qui l’emportera mettra un terme au terrorisme et à la corruption, confiait une femme au foyer. Et qu’elle fera en sorte que les femmes puissent se déplacer en toute sécurité et librement, sans problèmes.”

Le scrutin qui doit rétablir la démocratie après deux ans d‘état d’urgence s’est déroulé sous haute sécurité. 600 000 militaires, policiers et paramilitaires étaient mobilisés, notamment en raison de rumeurs de complots islamistes pour assassiner les candidates.