DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plus de 300 morts côté palestinien

Vous lisez:

Plus de 300 morts côté palestinien

Taille du texte Aa Aa

Depuis samedi, les habitants de Gaza découvrent chaque jour leur ville un peu plus en ruines. La nuit dernière, les bombes israéliennes ont rasé le ministère de l’Intérieur et un laboratoire de l’Université islamique, bastion du Hamas, soupçonné d’alimenter les activistes islamistes en explosifs.

Le bilan humain est lourd côté palestinien : plus de 300 morts dont une cinquantaine de civils, et au moins 1400 blessés. La colère gronde à Gaza : sur les sept victimes de la nuit, figurait certes un activiste du Hamas, mais aussi six enfants. Israël se dit engagé dans une guerre sans merci contre le Hamas et ses alliés et a regretté la présence de civils dans les rangs des victimes.