DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Gazprom paré à fermer les vannes.


monde

Gazprom paré à fermer les vannes.

Le géant gazier russe a mis en place une cellule spéciale chargée de couper les livraisons de gaz à l’Ukraine le 31 décembre à minuit, si Kiev ne s’acquitte pas d’ici là d’une dette d’1 milliard et demi d’euros. Cette somme couvre les livraisons de novembre et décembre ainsi que des amendes pour retard de paiement.

Gazprom a fait savoir que les négociations se poursuivent avec la direction de Naftogaz, la société des hydrocarbures de l’Etat ukrainien. Les deux parties doivent aussi se mettre d’accord sur les tarifs du gaz pour 2009, que la Russie entend doubler. L’Europe observe cette dispute avec intérêt. 80 % des livraisons gazières qu’elle reçoit de Russie transitent par l’Ukraine et cet approvisionnement avait été perturbé lors d’un conflit similaire en 2006. Moscou avait alors accusé Kiev de siphonner le gaz européen.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Réunion d'urgence des ministres des affaires étrangères des 27 sur le conflit entre Israël et le Hamas