DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gaza : quatrième jour sous les bombardements israéliens

Vous lisez:

Gaza : quatrième jour sous les bombardements israéliens

Taille du texte Aa Aa

Les bombardements israéliens se sont poursuivis dans la nuit de lundi à mardi sur la bande de Gaza. Des bombardements qui ont détruit cinq édifices ministériels et une partie de l’Université islamique, fief du Hamas qui contrôle ce territoire palestinien depuis un an et demi.

Ces nouveaux raids aériens ont fait au moins 10 morts cette nuit, des membres des forces de sécurité mais aussi des civils. Côté palestinien, le bilan s‘élève désormais à 345 morts et plus de 800 blessés selon les services médicaux. L’ONU précise que 62 de ces victimes sont des civils. Pour garantir sa sécurité, l’Etat hébreu n’a pas hésité à lancer ici la plus importante et la plus meurtrière offensive militaire depuis plus de 40 ans. Israël affirme être engagé dans une guerre “sans merci contre le Hamas et ses alliés”. Une guerre que rien ne semble pouvoir arrêter malgré les multiples appels de la communauté internationale. Sur le terrain, à Khan Younes dans le sud de la bande de Gaza, la population enterrait hier ses vicimes tandis que les chars israéliens continuaient à prendre position à la frontière. Laissant planer la menace d’une offensive terrestre, Israël a déjà rappelé 6.500 réservistes et décrété le secteur frontalier “zone militaire fermée”.