DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Tirs de roquettes : des cibles de plus en plus éloignées

Vous lisez:

Tirs de roquettes : des cibles de plus en plus éloignées

Taille du texte Aa Aa

Quatre roquettes ont été tirées ce mercredi sur la ville israélienne de Beersheba, atteignant ce matin une école. Le bâtiment était vide, il n’y a donc pas eu de blessés. Les habitants de cette commune israélienne apprennent à vivre avec le danger, car jamais jusque là ils n’avaient été à portée des roquettes palestiniennes. Ils vivent à 40 km de la bande de Gaza.

Plus d’une cinquantaine de projectiles auraient été tirées ce mercredi par des sympathisants du Hamas, dans un périmètre de plus en plus élargi, qui ne se limite plus aux confins du territoire palestinien. Exemple dans les rues d’Ahskelon, où il s’en est fallu de peu pour un passant filmé par des caméras de surveillance. Plusieurs personnes ont été blessées dans cette ville située à vingt kilomètres au nord de Gaza. Le président israélien Shimon Perès s’est rendu sur place pour apporter son soutien à la population. Depuis le début de l’offensive samedi, quatre israéliens sont décédées de ce côté de la frontière, 3 civils et un soldat.