DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une présidence de l'Union très chargée pour la République Tchèque

Vous lisez:

Une présidence de l'Union très chargée pour la République Tchèque

Taille du texte Aa Aa

Depuis la nuit dernière, minuit, Prague préside aux destinées des 27, après six mois de présidence française marquée, de l’avis de tous, par l’hyperactivité du président Sarkozy.

Un comble : c’est un euro-sceptique qui lui succède. Le chef d‘état tchèque, Vaclav Klaus, est le seul à n’avoir pas, ce jeudi matin, arboré le drapeau européen sur la façade de ses bureaux à Prague. D’entrée, la République Tchèque va devoir gérer la position de l’Union dans la crise à Gaza, une mission diplomatique doit déjà partir dans les jours qui viennent pour le Proche Orient, et l’autre dossier chaud, c’est le conflit, désormais quasi-annuel, entre la Russie et l’Ukraine sur les prix du gaz. Souhaitons bon courage, en tous cas, à la République tchèque, qui devra gérer aussi les crises économiques et institutionnelles de l’Europe.