DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gaza débute l'année sous les bombes

Vous lisez:

Gaza débute l'année sous les bombes

Taille du texte Aa Aa

Tandis que les efforts diplomatiques s’intensifient pour trouver une solution au Proche-Orient, les violences se poursuivent dans la bande de Gaza. Ce mercredi, trois Palestiniens ont été tués et 40 blessés dans de nouveaux raids israéliens. Au total, l’offensive de Tsahal a fait 398 morts en moins d’une semaine. Ce qui n’empêche pas le chef du gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza de mettre en garde l’Etat hébreu contre une éventuelle opération terrestre.

“Nous disons au peuple palestinien de Gaza et d’ailleurs que nous gagnerons, c’est inévitable. La victoire est proche et, si Dieu le veut, plus proche qu’on ne le pense” a déclaré Ismaïl Haniyeh. De l’autre côté de la frontière, les activistes palestiniens ont tiré une soixantaine de roquettes dont quatre ont atteint la ville de Beersheva, à 40 km au sud de la bande de Gaza. Le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, s’est rendu sur place. Il a rappelé que l’Etat hébreu, qui a rejeté la proposition de trêve formulée par l’Union européenne et le Quartette pour le Proche-Orient, irait jusqu’au bout de l’offensive. De son côté, le Conseil de sécurité des nations unies s’est réuni cette nuit pour étudier une proposition de résolution contraignante pour Israël. Mais le texte, présenté par le groupe arabe, a du mal à faire l’objet d’un consensus. Dans l’impasse, le secrétaire général des Nations Unies a appelé une nouvelle fois au calme.