DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un chef du Hamas enterré dans la colère

Vous lisez:

Un chef du Hamas enterré dans la colère

Taille du texte Aa Aa

Les funérailles de Nizar Rayan sont une illustration de la “journée de la colère”. Le Hamas, qui a perdu l’un de ses principaux chefs, a appelé à la révolte ce vendredi dans les territoires palestiniens. Rayan, ses quatre femmes et au moins dix de ses enfants sont morts jeudi sous les bombes israéliennes.

Ces bombes ont continué de frapper la bande de Gaza vendredi matin. Les raids aériens se sont concentrés sur une maison à Jabaliyah, dans le nord; il y aurait eu deux morts. La mosquée de Jabaliyah a aussi été bombardée. Tsahal affirme qu’elle servait de poste de commandement et de dépôt d’armes pour les militants du Hamas.

En tout selon les services d’urgence palestiniens, au moins 422 personnes ont été tuées depuis sept jours dans la bande de Gaza. L’offensive terrestre israélienne pourrait maintenant être imminente.