DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Gazprom accuse Kiev de vol de gaz

Vous lisez:

Gazprom accuse Kiev de vol de gaz

Taille du texte Aa Aa

Le scénario de janvier 2006 semble se reproduire à la lettre. Gazprom accuse de nouveau l’Ukraine de voler du gaz naturel russe qui transite par son territoire mais qui est à destination des pays de l’Union européenne. Kiev dément cette allégation.

L’Ukraine est privée de gaz depuis le Nouvel an. Le géant russe Gazprom lui a coupé l’approvisionnement, faute d’accord sur les prix et sur des arriérés de paiement. Gazprom enfonce le clou : “La compagnie ukrainienne Naftogaz admet qu’elle a prélevé 21 millions de mètres cubes de gaz, explique le porte-parole de Gazprom. C’est la preuve qu’elle vole du gaz ouvertement”. Naftogaz accuse en retour la Russie de ne pas avoir livré le volume nécessaire de gaz pour son acheminement vers l’Europe. Gazprom envisagerait notamment de faire transiter une partie du gaz par le Bélarus. Pour discuter de ce conflit gazier, la toute nouvelle présidence tchèque de l’Union européenne a convoqué pour lundi une réunion spéciale de représentants des 27 à Bruxelles.