DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une semaine lourde d'enjeux pour la diplomatie internationale

Vous lisez:

Une semaine lourde d'enjeux pour la diplomatie internationale

Taille du texte Aa Aa

Pressée par l’incursion terrestre de l’armée israélienne en territoire palestinien, la diplomatie internationale se réveille doucement. Côté européen, une délégation emmenée par le ministre tchèque des Affaires étrangères, dont le pays préside l’Union européenne, est partie ce soir de Prague pour la région.

Représentants de cette troïka, le Français Bernard Kouchner et la commissaire européenne Benita Ferrero-Waldner : “Le plus important pour nous en ce moment, et la commission européenne a beaucoup à faire pour ça, c’est l’accès à l’aide humanitaire. La situation est tellement mauvaise qu’elle risque de radicaliser les modérés dans toute la région, et cela n’est dans les intérêts de personne, pas même d’Israël. Nous allons faire la maximum”. Tony Blair, le représentant du Quartette pour le Proche-Orient, est déjà là-bas, il a rencontré ce dimanche à Tel Aviv le ministre de la Défense israélien. Pour l’ancien Premier ministre britannique comme pour la Troïka européenne, le cessez-le-feu est l’objectif.