DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un tandem contre-nature à la présidence de l'Union européenne

Vous lisez:

Un tandem contre-nature à la présidence de l'Union européenne

Taille du texte Aa Aa

Deux hommes sont à la tête de l’Union européenne pour les six mois à venir : Mirek Topolanek le pragmatique et Vaclav Klaus l’irréductible. Tous deux appartiennent à la droite libérale, mais c’est bien là leur seul terrain d’entente, si bien qu’ils se sont partagés les rôles pour ne pas avoir à agir en duo. Au Premier ministre la présidence des sommets entre les Vingt-sept, et au Président celle de quelques sommets avec les pays tiers. Pour Monika Pajerova, responsable d’un mouvement pro-européen, le pouvoir de nuisance du chef de l’Etat est pourtant bien réel : “Etre Tchèque, cela veut dire, partout où vous allez, entendre les gens vous demander : mais c’est quoi ce président, il est devenu fou ?”

Se posant en dissident européen, Vaclav Klaus reproche à l’Europe son déficit démocratique, ses excès bureaucratiques ou encore ses régulations supranationales, et refuse de hisser le drapeau étoilé au Château de Prague, son siège officiel.