DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La rupture de gaz s'accentue en Europe

Vous lisez:

La rupture de gaz s'accentue en Europe

Taille du texte Aa Aa

Cela ne pouvait pas plus mal tomber, en plein coup de froid très rude. De nombreux pays européens font désormais les frais du conflit sur le gaz entre la Russie et l’Ukraine. Les livraisons vers la Bulgarie, la Hongrie, la Grèce, la Macédoine, la Turquie, la Serbie, la Croatie et la Bosnie ont carrément cessé. L’Autriche a vu son approvisionnement en gaz russe baisser de 90%, la Pologne de 85%, la Roumanie de 75%. En France, les livraisons ont diminué de plus de 70% dans la journée.

La Slovaquie veut déclarer l‘état d’urgence après une rupture totale, et dit vouloir faire le maximum pour épargner les foyers et les hôpitaux. L’Allemagne et l’Italie sont très inquiètes. Selon Berlin, la quantité de gaz transitant par l’Ukraine a connu une première baisse dans la journée. Le risque est qu’elle s’accentue dans les heures qui viennent.