DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le conflit gazier qui oppose Moscou à Kiev affecte l'Europe

Vous lisez:

Le conflit gazier qui oppose Moscou à Kiev affecte l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Le géant russe du gaz Gazprom a annoncé lundi qu’il allait réduire ses livraisons à l’Europe de l’Est via l’Ukraine pour décourager les prélèvements illégaux dont il accuse Kiev.

Reçu lundi par le Premier ministre russe, Vladimir Poutine, le président de Gazprom a estimé que l’Ukraine, privée de gaz russe en raison d’un désaccord sur les tarifs de 2009, aurait détourné plus de 65 millions de mètres cubes d’hydrocarbures destinés aux 27. Plusieurs Etats membres de l’Union, mais aussi la Croatie et la Serbie, ont noté des irrégularités dans leur approvisionnement. Mais la Commission européenne se veut rassurante et rappelle que la plupart des pays touchés disposent de réserves suffisantes. “Les informations que nous avons reçu de la part des compagnies de gaz indiquent qu‘à ce moment précis, les consommateurs ne sont pas touchés et qu’il n’y a aucun danger immédiat pour les citoyens européens” précise le porte-parole du Commissaire à l’Energie Ferran Tarradellas. La Serbie et la Bulgarie appellent leurs citoyens à réduire leur consommation alors qu’une vague de froid s’abat sur l’Europe. De son côté une délégation européenne s’apprête à rencontrer le président russe, Dmitri Medvedev, à Berlin pour évoquer la question.