DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Klaus veut convertir Barroso

Vous lisez:

Klaus veut convertir Barroso

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne au grand complet était à Prague ce mercredi pour sa première réunion avec la présidence tchèque. Les Tchèques tiennent les rênes de l’Union pour six mois et à peine entrés en scène, ils ont dû intervenir dans la crise du gaz russo-ukrainienne. C’est le chef du gouvernement Mirek Topolanek qui occupe le premier plan, mais le président eurosceptique Vaclav Klaus veut aussi faire entendre sa voix. Lors d’une rencontre séparée avec lui, le président de la Commission a évoqué le Traité de Lisbonne. Le parlement tchèque doit se prononcer début février sur le texte mais le président a l’intention de prendre tout son temps pour apposer sa signature.

“Lorsqu’un pays signe un traité, cela veut dire qu’il se soumet à l’obligation de ratification. C’est ce que nous attendons de la République tchèque, qui a signé le Traité de Lisbonne.” “Mais j’espère que Monsieur Barroso reviendra ici souvent, et que je parviendrai à le convertir. J’espère qu’il sera très bientôt de mon côté dans le débat sur le Traité de Lisbonne. C’est mon rêve et mon espoir pour l’avenir.” Pour Klaus, Lisbonne empiète sur la souveraineté du pays et l’Europe pêche par excès de régulations supranationales.