DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Il n'y avait pas de militants du Hamas dans l'école"

Vous lisez:

"Il n'y avait pas de militants du Hamas dans l'école"

Taille du texte Aa Aa

Les victimes de l’attaque israélienne sur une école hier ont été enterrées à Jabaliya. Des milliers d’habitants de la ville située à quatre kilomètres au nord de Gaza city se sont rassemblées autour des 39 dépouilles.

1300 personnes avaient trouvé refuge dans cette école administrée par l’ONU. Israël affirme avoir tiré, car deux militants du Hamas qui lançaient des roquettes y étaient cachés. C’est faux, répond cet humanitaire onusien : “Suite à notre enquête initiale, explique Christopher Gunness, porte-parole du UNRWA, nous sommes sûrs à 99,9% qu’il n’y avait pas de militants dans l‘école et sur le site.”

Les missiles israéliens ont fait un carnage dans l‘école, une quarantaine de morts, 55 blessés. Plus tôt dans la journée deux autres attaques contre des écoles de l’ONU, clairement identifiées, avaient fait plusieurs victimes. Mais le drame de Jabaliya est le plus sanglant depuis le début de l’offensive.