DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Une coupure de gaz tragique pour les pays dépendants de la Russie

Vous lisez:

Une coupure de gaz tragique pour les pays dépendants de la Russie

Taille du texte Aa Aa

L’Union européenne veut jouer les arbitres, elle a proposé à Kiev et Moscou d’envoyer des observateurs en Ukraine pour mesurer les volumes de gaz qui transitent. Car la coupure, dans cette période de grand froid, pourrait être tragique pour les pays qui dépendent totalement du gaz russe.

Ce matin, l’Autriche, la Roumanie, la République tchèque, la Bulgarie qui assure le transit vers la Grèce, la Turquie, la Macédoine et la Slovaquie ont annoncé qu’elles ne recevaient plus du tout de gaz russe via l’Ukraine. 80% des exportations russes destinées à l’Europe transitent par le territoire ukrainien.

En Bulgarie, 12 000 foyers, par ces températures négatives, sont déjà privées de chauffage. La Bulgarie, comme la Serbie et la Bosnie, dépend à 100% du gaz russe.

Une guerre politico-énergétique qui devrait moins toucher la France qui ne dépend qu‘à 15% du gaz russe.