DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Israël pris en étau par les tirs de roquette venus du Liban et de Gaza

Vous lisez:

Israël pris en étau par les tirs de roquette venus du Liban et de Gaza

Taille du texte Aa Aa

Le Liban condamne ce matin ces tirs venus de son territoire. L’armée israélienne a tiré en direction de son voisin du nord, en réponse aux roquettes qui ont touché au petit matin le nord de son territoire.

Quatre roquettes de type Katioucha se sont abattues dans le secteur ouest de la Galilée,  autour de la ville Nahariya et du kibboutz Kabri.

Mais l’Etat hébreu doute que ces roquettes, qui ont blessé légèrement deux Israéliennes, aient été tirées par le  Hezbollah, et penche plutôt pour des tirs palestiniens.

Le porte-parole du Hamas au Liban a déclaré de son côté que son mouvement n‘était pas responsable de ces tirs de roquettes sur Nahariya.

Ces tirs venus du Liban sont les premiers depuis 2007 et surviennent au treizième jour de l’offensive de l’armée israélienne dans la bande de Gaza, et au lendemain du discours de Hassan Nasrallah.
 
 Hier, le chef du Hezbollah s’est dit prêt à toute  nouvelle guerre avec Israël, menaçant l’Etat hébreu de représailles encore plus  importantes que lors  de la guerre au Liban de 2006 si Tsahal ouvrait un second front parallèlement à celui de la bande de Gaza.