DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dans le conflit sur le gaz entre l'Ukraine et la Russie, une sortie de crise serait proche

Vous lisez:

Dans le conflit sur le gaz entre l'Ukraine et la Russie, une sortie de crise serait proche

Taille du texte Aa Aa

Réunis à Kiev sous médiation de Mirek Topolanek, Premier ministre tchèque et président en exercice de l’Union européenne, Russes et Ukrainiens se sont mis d’accord pour laisser travailler sur leurs territoires des observateurs européens pour contrôler la bonne reprise du transit du gaz russe vers l’Europe.

Ne resteraient que les détails de l’accord à régler pour que celui-ci soit définitif. Le déploiement d’observateurs devrait mettre tout le monde d’accord, car la Russie accuse l’Ukraine de voler du gaz destiné aux Européens. Faux et humiliant, a répondu Kiev aujourd’hui. En attendant, certains pays européens souffrent de plus en plus de cette coupure du transit ukrainien. Heureusement, il y a l’entraide… A Novissad, en Serbie, la population profite depuis jeudi du gaz prêté par le voisin hongrois “Maintenant, les radiateurs sont chauds, explique cette femme. Mais vous imaginez, ils ont été froids ces trois derniers jours, et nous n’avions plus d’eau chaude. Ce n’est pas acceptable, surtout si il fait moins 15°C. Parfois, les politiques devraient réfléchir avant, ce problème aurait pu être résolu plus tôt. Ca dépasse les bornes, et le ministre qui s’occupe de ça devrait démissionner”. Côté Gazprom, on rappelle que même si le gaz russe revient en Ukraine, il faudra trois jours pour qu’il arrive dans les tuyaux de l’Union. A rappeler, Kiev et Moscou ne sont toujours pas d’accord sur les tarifs du gaz pour 2009, qui sont à l’origine de la crise.