DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Faire payer les immigrés pour rester : une idée qui fait polémique en Italie

Vous lisez:

Faire payer les immigrés pour rester : une idée qui fait polémique en Italie

Taille du texte Aa Aa

Le parti de la Ligue du Nord a proposé hier de demander à chaque immigré de payer une taxe de 50 euros pour obtenir ou renouveler son permis de séjour et de verser un dépôt de garantie de 10.000 euros pour pouvoir ouvrir un commerce. “Ce n’est pas possible qu’il n’y ait que les citoyens de ce pays qui assument le coût de l’immigration, déclare Federico Bricolo, de la Ligue du Nord. Les extra-communautaires aussi doivent commencer à payer quelque chose. Je le dis surtout à ceux qui sont contre cet amendement”.

Si c’est grâce à la Ligue du Nord que Silvio Berlusconi dispose de la majorité absolue au parlement italien, le Président du conseil italien a pourtant opposé son refus : “On a dit que l’on était pas d’accord. C’est une proposition que nous n’avons pas reçue à la table du gouvernement. On en a pris connaissance au Parlement, et moi-même j’ai signé mon refus”. Walter Veltroni, secrétaire du Parti Démocratique, a déclaré qu’il voyait dans cette proposition la veine du racisme. Mais l’amendement proposé par la Ligue du Nord, soutenu par aucune autre formation politique, n’a aucune chance d’aboutir.