DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelle nuit de terreur dans la bande de Gaza

Vous lisez:

Nouvelle nuit de terreur dans la bande de Gaza

Taille du texte Aa Aa

L’offensive israélienne contre les combattants du Hamas s’est poursuivie la nuit dernière sous la forme de raids aériens et de bombardements d’artillerie.

De source palestinienne, trois Palestiniens ont été tués, des dizaines d’autres blessés. Un médecin affirme qu‘à l’est de Khan Younès, 55 personnes ont été blessés par des éclats de bombes au phosphore blanc, des munitions controversées. Tsahal dément avoir mené cette attaque et utilisé de telles armes contre les civils. Après plus de deux semaines de combat, le conflit pourrait entrer dans une nouvelle phase. Israël a menacé d’intensifier ses opérations pour traquer les combattants islamistes. Plusieurs centaines d’entre eux ont été tués, d’après l’Etat hébreu, alors que du côté des civils palestiniens, le bilan est de plus de 850 morts dont de nombreux enfants. Malgré l’ampleur des opérations israéliennes, le Hamas continue de viser le sud de l’Etat hébreu. Une quinzaine de roquettes se sont abattues en territoire israélien hier dont quatre sur Ashkélon à une vingtaine de kilomètres au nord de la bande de Gaza, l’une des cibles privilégiées des tireurs du mouvement islamiste. Quatre israéliens ont été blessés. Mais les tirs sont parfois meurtriers. D’après Tsahal, trois civils et 10 soldats israéliens ont été tués dans ces attaques depuis le début du conflit.