DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Violents combats au sol à Gaza - les réfugiés toujours plus nombreux

Vous lisez:

Violents combats au sol à Gaza - les réfugiés toujours plus nombreux

Taille du texte Aa Aa

Gaza, ville en ruines, a connu son plus violent épisode de guérilla urbaine ce dimanche. Les activistes du Hamas ont attaqué au mortier les chars israéliens en forte progression dans les banlieues est et sud de la ville. Une dizaines de combattants palestiniens ont été tués.

Ces combats de rue ont poussé des dizaines de familles à quitter ces quartiers. “Ils nous ont bombardés sans avertissement, rapporte un résident. Ils n’ont même pas lâché de tracts pour nous dire de quitter nos maisons. Nous étions tous réunis, avec nos enfants, au même étage, plus de 40 personnes dans une seule pièce ! Et voilà, maintenant, nous fuyons.” Après une interruption de quelques heures, l’aviation israélienne s’est remise à bombarder de plus belle l‘étroit territoire côtier. Mais l’utilisation par Tsahal de bombes aux phosphore blanc pour créer des écrans de fumée fait polémique. Les ONG rappellent que bien que légales, ces munitions causent de graves brûlures et risquent de mettre le feu à la ville et aux champs. Déjà, depuis le début de l’offensive le 27 décembre, au moins 870 Palestiniens ont été tués, dont de nombreux civils. L’armée israélienne recense quant à elle 10 morts dans ses rangs. Au total 25 000 personnes ont quitté leur domicile pour se réfugier dans des centres d’accueil de fortune. Improvisés dans des écoles ou des mosquées, ils sont saturés et débordés. Interrompu depuis la mort d’un convoyeur sous des tirs israéliens jeudi, l’acheminement d’aide alimentaire et médicale a repris. L’ONU a reçu la garantie d’Israël que ses convois seraient épargnés.