DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les tirs de roquettes palestiniens se poursuivent

Vous lisez:

Les tirs de roquettes palestiniens se poursuivent

Taille du texte Aa Aa

Une carcasse de voiture carbonisée en plein centre de la ville israélienne de Beersheva – le signe qu’en dépit de l’intensification annoncée de l’offensive de Tsahal, le Hamas ne s’avoue pas vaincu.

Les activistes du mouvement islamiste palestinien ont repris leurs tirs sur le sud de l’Etat hébreu ce matin. Deux roquettes sont tombées sur Beersheva, causant des dégâts essentiellement matériels. Deux personnes ont été traitées pour choc. Située à 40 kilomètres à l’est de la bande de Gaza, la capitale du sud d’Israël est rarement touchée par les roquettes palestiniennes. L’Etat hébreu fait remarquer que le nombre de tirs est sur le déclin depuis le début de l’offensive. Il a donc autorisé la reprise des classes aujourd’hui après 15 jours de congés forcés dans le sud du pays. Les enfants se sont rendus à l‘école sous escorte dans des abris et des structures protégées. Seules les écoles d’Ashkelon restent fermées à ce jour.