DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Automobile : un salon de Detroit bien morose


monde

Automobile : un salon de Detroit bien morose

Le Salon de Detroit s’est ouvert ce dimanche dans une conjoncture bien terne.

Frappé de plein fouet par le marasme économique, le secteur de l’automobile américaine est en crise : En 2009 les ventes de voitures neuves ne devraient pas dépasser 11 millions, contre 13 millions et demi en 2008, où la chute avait déjà été de 18%. La voiture “verte” semble aujourd’hui l’un des seuls espoirs. Rick Wagoner, PDG de General Motors : “Je pense que si nous regardons loin devant, nous pensons que l‘électricité est vraiment une opportunité de diversifier significativement les sources d‘énergie que notre industrie utilise. Nous pensons que c’est fondamental”. Le groupe Chrysler, lui, a carrément accusé un effondrement de 30% des ventes en 2008 par rapport à l’année précédente. Dans ce contexte, les constructeurs continuent de miser sur la révolution verte pour sortir de la crise. Les voitures électriques et hybrides restent donc plus que jamais à l’ordre du jour à Detroit. Le gouvernement américain a débloqué in extremis un paquet d’aide de 13,4 milliards de dollars en décembre pour General Motors et Chrysler, mais assorti de conditions de restructuration draconiennes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les pro-israéliens manifestent eux-aussi