DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Situation humanitaire de plus en plus précaire dans la bande de Gaza

Vous lisez:

Situation humanitaire de plus en plus précaire dans la bande de Gaza

Taille du texte Aa Aa

Le bilan des victimes ne cesse de s’alourdir dans la bande de Gaza: plus de 900 palestiniens tués dont environ 380 civils et près de 4100 blessés, selon les services d’urgences palestinien de la bande de Gaza.

Le CICR, le Comité International de la Croix-Rouge, a souligné ce lundi que les civils étaient “dans une situation de plus en plus précaire et qu’ils n’avaient nulle part où se réfugier” dans ce territoire. La bande de Gaza est cernée de toutes parts par les forces terrestres et navales israéliennes et ses frontières avec l’Egypte et Israël sont closes. L‘état hébreu a continué à observer une pause de 3 heures pour permettre à des résidents de fuir ou de se réapprovisionner comme ici à Gaza. Mais cette mesure est critiquée. “Tout ça, ces 3 heures de cessez-le-feu, c’est pour les médias, martèle un Palestinien à Gaza. La vérité, c’est que les Israéliens n’ont pas le temps d’arrêter de tirer, d’envahir ou de tuer”. Les réactions internationales se multiplient. Le parlement européen a plaidé en faveur du déploiement d’une force internationale. L’Arabie Saoudite a dénoncé une “extermination raciale” des Palestiniens par Israël et a dit attendre impatiemment une nouvelle administration américaine plus objective dans son approche de la question palestinienne.