DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Affaire classée au Pays basque espagnol

Vous lisez:

Affaire classée au Pays basque espagnol

Taille du texte Aa Aa

La justice espagnole abandonne ses poursuites contre des personnalités politiques du pays basque. Le procès qui avait débuté jeudi à Bilbao est donc terminé, faute d’accusation légitime. Le socialiste Patxi Lopez, et l’actuel chef du gouvernement basque espagnol, le nationaliste Juan José Ibarretxe étaient sur le banc des accusés, aux côtés d’Arnaldo Otegi, ex-dirigeant de Batasuna.

Au coeur du procès, les négociations de paix avortées de 2006-2007 avec l’ETA. Les poursuites faisaient suite aux plaintes de deux associations de victimes de l’ETA. Celles-ci accusaient les hommes politiques d’avoir rencontré à plusieurs reprises des dirigeants de Batasuna. Batasuna était interdit alors. Mais les accusés ont expliqué qu‘à l‘époque ils espéraient parvenir à une paix durable en négociant avec le bras politique de l’ETA. Le gouvernement espagnol aura lui aussi tenté de parvenir secrètement à la paix avec l’ETA. Mais tout s’arrête en décembre 2006. Avec l’attentat à l’aéroport de Madrid, l’ETA torpille la trêve. Depuis juin 2007, l’organisation a rompu formellement son cessez-le-feu.