DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fonds utilisés par l'administration Bush: Barack Obama critique un manque de transparence

Vous lisez:

Fonds utilisés par l'administration Bush: Barack Obama critique un manque de transparence

Taille du texte Aa Aa

Avoir dès son investiture des fonds prêts à l’emploi pour faire face à la crise économique. C’est ce que devrait obtenir Barack Obama aux Etats-Unis. Le président élu a demandé à disposer de 350 milliards de dollars qui correspondent à la deuxième tranche du plan de recapitalisation des banques de 700 milliards. Plan voté en octobre. Une première tranche a déjà été utilisée.

Obama, qui a rencontré hier le président mexicain Felipe Calderon, a émis des critiques sur cette première utilisation : “beaucoup d’entre nous ont été déçus par l’absence de clarté, de transparence, par l’incapacité de contrôler comment l’argent a été dépensé. Je m’engage à changer radicalement certaines pratiques quand on utilisera la deuxième phase du programme.” Etre opérationnel dès son investiture, montrer sa différence par rapport à l’administration sortante de George W. Bush, c’est ce que souhaite aussi Barack Obama sur le dossier de Guantanamo. D’après ses conseillers, il ordonnera la fermeture du centre de détention dès la première semaine de son mandat.