DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Plan de relance : l'opposition allemande veut plus

Vous lisez:

Plan de relance : l'opposition allemande veut plus

Taille du texte Aa Aa

La fédération allemande des chambres de commerce et d’industrie a applaudi à l’annonce de ce nouveau plan de relance sans pour autant être complètement satisfaite. Quant aux leaders de l’opposition, ils n’ont pas caché leur désarroi. Le dirigeant du FPD Guido Westerwelle le juge clairement insuffisant notamment concernant les baisses d’impôts : “Cette année les impôts vont être réduits de trois milliards d’euros, c’est à dire 3 euros 10 par personne et par mois. Autant dire une saucisse au curry avec de la mayonnaise mais sans les frites. Ainsi l’Allemagne va continuer de se brûler les ailes en achetant frénétiquement”.

Le gouvernement aurait pu aller plus en matière de baisse d’impôts analysent les spécialistes qui reconnaissent néanmoins que le nouveau paquet va apporter une impulsion sensible. Mais le plan va forcer la première économie européenne à inscrire l’an prochain son plus lourd déficit public depuis 1945. D’ailleurs celui-ci dépassera la limite de 3% du Produit intérieur brut fixée par le Pacte de stabilité européen.