DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Europe déchante dans la crise du gaz

Vous lisez:

L'Europe déchante dans la crise du gaz

Taille du texte Aa Aa

Malgré un accord avec Kiev et Moscou, l’Union européenne n’a toujours pas obtenu la reprise ce mardi des livraisons de gaz russe transitant par l’Ukraine. Après avoir ouvert les vannes dans la matinée, le géant gazier russe Gazprom a accusé Kiev de bloquer le transit. L’Ukraine a admis bloquer le gaz russe mais en soulignant des conditions de transit inacceptables, et plus particulièrement une faiblesse de la pression. Elle a également indiqué que Gazprom avait utilisé un gazoduc destiné à sa consommation interne et qu’elle aurait été forcée de priver de gaz 4 de ses régions pour assurer le transit vers l’Europe. Gazprom a démenti.

Comme stipulé dans l’accord, l’Union européenne a déployé des observateurs pour vérifier le transit. Mais, dans la journée, ils n’ont pas pu avoir pleinement accès aux stations qu’ils devaient contrôler en Ukraine et en Russie, selon la Commission européenne.