DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un plasticien rend chèvre la présidence tchèque de l'Union

Vous lisez:

Un plasticien rend chèvre la présidence tchèque de l'Union

Taille du texte Aa Aa

L’oeuvre d’art commandée par la présidence tchèque de l’Europe est une vaste supercherie… Les aveux de l’artiste tchèque David Cerny ont fait l’effet d’un coup de massue. L’oeuvre au coeur du scandale est un puzzle géant de l’Europe, exposé dans le hall du bâtiment du Conseil, à Bruxelles. A peine dévoilé mardi, il avait suscité la polémique, puisqu’il s’agit de représentations sciemment stéréotypées et provocatrices de chaque Etat membre. Mais ce que vient d’avouer le plasticien, c’est qu’il n’a pas fait appel à 27 artistes pour représenter leur pays, comme il l’avait assuré. En réalité, il est l’unique auteur de l’installation.

La Bulgarie, représentée par des toilettes à la turque, a protesté dès mardi et demandé que le module soit retiré. Parmi les autres représentations polémiques, celle du Luxembourg, flanquée d’un panneau “à vendre”. Connu pour son sens de la provoc’, David Cerny n’en a pas moins présenté ses excuses.