DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'OCDE reste pessimiste, "le pire est à venir pour la zone euro"

Vous lisez:

L'OCDE reste pessimiste, "le pire est à venir pour la zone euro"

Taille du texte Aa Aa

Le secrétaire général de l’OCDE affiche son pessimisme. Angel Gurria estime que le pire est à venir pour l‘économie de la zone euro. Le pronostic délivré en novembre dernier reste le même. Le rapport rappelle que la production s’est contractée au second semestre et que la tendance va se poursuivre. “Les économies de l’OCDE y compris la zone euro sont désormais en récession et sont susceptible de le rester pour quelque temps puisque prisent dans la pire crise financière depuis la Grande Dépression. La crise s’est propagée aux économies émergentes et la croissance du commerce mondial a nettement ralenti, et une plus ample décélération est à venir. Donc nous n’avons pas encore vu le pire”.

L’OCDE table toujours sur un recul du produit intérieur brut de 0,6% en 2009 pour la zone euro, -0.8% pour l’Allemagne et -0.4% pour la France avant une embellie et une hausse du PIB de 1,2% en 2010 pour l’ensemble de la zone. Le PIB de la Grande Bretagne devrait reculer de 1,1% et celui des Etat-Unis de 0.9% cette année. L’organisation estime également dans son rapport qu’il reste une marge de manoeuvre pour une stimulation monétaire et elle suggère donc à la Banque Centrale européenne qui se réunit ce jeudi de poursuivre ses baisses de taux. Enfin l’OCDE s’est prononcée pour une supervision à l‘échelle européenne afin de contrôler un secteur financier de plus en plus transfrontalier.