DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'insécurité au travail en procès en Italie

Vous lisez:

L'insécurité au travail en procès en Italie

Taille du texte Aa Aa

Six responsables du géant allemand de l’acier ThyssenKrupp sont poursuivis pour la mort de plusieurs ouvriers dans une usine de Turin fin 2007.

Le procès s’est ouvert devant la cour d’Assises une première en Italie pour un accident du travail. Le directeur général de la branche acier de ThyssenKrupp en Italie, Harald Espenhahn (ici à l‘écran), est jugé pour “homicide volontaire”. Les autres responsables sont poursuivis pour homicide par imprudence tandis que le groupe est poursuivi comme personne morale. L’explosion suivi d’un incendie dans le laminoir a bouleversé le pays. La plupart des victimes sont mortes après plusieurs jours d’agonies. Lors du renvoi, le juge avait suivi les réquisitions du parquet qui estimait que Thyssenkrupp avait conscience du risque d’incendie. Le nombre de morts au travail est particulièrement élevé en Italie, avec plus de 1200 victimes en 2007.