DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Conflit gazier : l'Europe avance une solution

Vous lisez:

Conflit gazier : l'Europe avance une solution

Taille du texte Aa Aa

L’Europe en a assez de faire les frais du conflit gazier entre Kiev et Moscou. C’est le message qu’a fait passer Angela Merkel à son homologue russe Vladimir Poutine, en visite à Berlin.

La chancelière allemande lui a soumis l’idée d’une phase test de reprise encadrée des exportations de gaz russe vers l’Europe. “ Je pense qu’il y a moyen de mettre en place une phase test avec le russe Gazprom et l’ukrainien Naftogaz,” a-t-elle déclaré après sa rencontre avec le premier ministre russe. “ Avec l’aide des observateurs européens déjà sur place dans les deux pays, nous pouvons tester les différentes façons de reprendre les livraisons de gaz russe à l’Europe et aux Balkans.” Vladimir Poutine doit en discuter aujourd’hui à Moscou avec son homologue ukrainienne Yulia Tymoshenko. Au coeur de cette ébauche de solution : la proposition d’un consortium gazier européen de fournir aux Ukrainiens le gaz dit “technique” nécessaire à la mise sous pression de leurs gazoducs. Les deux parties affirment en effet que c’est à l’autre de fournir ce gaz. Dans ce scénario, le consortium européen se ferait rembourser une fois que Kiev et Moscou parvenus à un accord sur les tarifs gaziers en 2009.