DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Proche-Orient : les Européens s'invitent à la table de la diplomatie

Vous lisez:

Proche-Orient : les Européens s'invitent à la table de la diplomatie

Taille du texte Aa Aa

A Jérusalem hier soir, les six chefs d’Etat et de gouvernement représentant l’Union européenne ont appelé israéliens et Palestiniens à saisir l’opportunité du cessez-le-feu pour relancer le processus de paix.

Israël s’est engagé à quitter Gaza au plus vite. En échange les Européens ont offert leur aide en matière de sécurité. “Nous reconnaissons que ce cessez-le-feu implique que l’on agisse contre la contrebande et le trafic d’armes, a déclaré le premier ministre britannique, Gordon Brown. Nous avons écrit au premier ministre israélien, Ehud Olmert, pour lui assurer que nous ferons tout pour l’aider à arrêter l’approvisionnement de Gaza en armes, que ce soit par voie terrestre ou maritime.” Plus tôt dans la journée, les Européens assistaient au sommet de Charm-el-Cheikh en Egypte, où a été évoquée la levée du blocus de Gaza. “La contrebande a été causée par l‘étranglement de la population de Gaza, a martelé Amr Moussa, secrétaire général de la Ligue Arabe. Tout ce que font les habitants de Gaza, c’est se débrouiller pour obtenir tout ce dont ils ont besoin, de toutes les manières possibles. Donc la fin de contrebande est liée à l’ouverture des points de passage et à la levée du blocus.” L’Egypte a obtenu le soutien des européens, dde la Ligue arabe, de la Jordanie et de l’Autorité palestinienne pour organiser un sommet à vocation humanitaire, afin d’envisager la reconstruction de Gaza.