DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nouvelles mesures de soutien public aux banques britanniques

Vous lisez:

Nouvelles mesures de soutien public aux banques britanniques

Taille du texte Aa Aa

Le premier plan d’aide aux banques britanniques se révélant aujourd’hui insuffisant, le gouvernement Brown a annoncé lundi un deuxième plan de sauvetage. En effet, malgré les 441 milliards d’euros déjà engagés par Londres, les banques se font toujours tirer l’oreille pour accorder des prêts aux entreprises et aux particuliers. “Ce n’est pas de l’aide aux banques, a affirmé le premier ministre Gordon Brown, mais une aide pour les entreprises et les familles. Nous fournissons le capital pour garantir le crédit en direction des entreprises et des ménages et pour augmenter la demande au sein de l‘économie”. Les principales mesures du nouveau plan : Londres offre sa garantie pour les actifs toxiques des banques et la banque d’Angleterre pourra désormais prendre des participations dans des entreprises privées. “Je veux être sur que nous contrôlons les risques que nous encourons, a expliqué Alistair Darling le ministre britannique des finances, mais notre objectif c’est que si nous soutenons le secteur bancaire, il fera passer cette aide à toute l‘économie via les prêts que les banques accorderont”. Parmi les autres mesures prises par le gouvernement : le délai supplémentaire accordé à la banque Northern Rock pour rembourser sa dette à la Banque d’Angleterre et enfin l’augmentation de la participation publique au sein de l‘établissement bancaire RBS qui va passer de 58 à 70%. Royal Bank of Scotland devrait battre un terrible record en févirer au moment de l’annonce de ses résultats avec une perte estimée à au moins 30 milliards d’euros pour 2008.