DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le gaz russe en route vers l'Europe

Vous lisez:

Le gaz russe en route vers l'Europe

Taille du texte Aa Aa

Le robinet du gaz a enfin été rouvert par la Russie. Après trois semaines de conflit et deux semaines d’arrêt total des livraisons à l’Europe, Gazprom a rouvert ses vannes vers l’Ukraine. Les pays les plus proches, comme la Slovaquie, ont d’ores et déjà vu affluer le gaz russe, mais il faudra attendre deux à trois jours pour un retour à la normale dans la vingtaine de pays européens touchés par les coupures.

Le président russe et le PDG de Gazprom se félicitent pour leur part de l’accord arraché à l’Ukraine. Elle devra payer son gaz le double du tarif précédent. Le contrat court sur dix ans, ce qui fait dire aux responsables russes que les Européens n’ont pas à s’inquiéter. Mais dans une Union européenne recevant un quart du gaz qu’elle consomme de Russie, via l’Ukraine, on a pris la mesure des dégâts subis. José Manuel Barroso, le président de la Commission, en a même perdu sa bonne humeur : “Lorsque nous signons un accord, ou même sans qu’un accord soit signé, lorsque nous donnons notre parole, les actes devraient suivre. Et pendant cette crise, à plusieurs reprises, à la fois les autorités russes et les autorités ukrainiennes nous ont dit que les choses allaient bouger, mais rien ne s’est produit. Je n’oublierai pas cela.” Bruxelles va étudier les recours juridiques possibles et appelle les entreprises gazières affectées par cette crise à rebondissements à faire de même.