DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Fiat échange sa technologie contre 35% du capital de l'américain Chrysler

Vous lisez:

Fiat échange sa technologie contre 35% du capital de l'américain Chrysler

Taille du texte Aa Aa

Grossir en nouant des alliances stratégiques, pour faire face à la crise, c‘était le discours de la direction de Fiat depuis le mois de décembre. Aujourd’hui, la réflexion est devenue réalité : l’accord signé avec l’américain Chrysler promet 35% du capital du constructeur américain au constructeur de Turin redressé de façon spectaculaire après des années de pertes. C’est Cerberus Capital, le fonds d’investissement américain propriétaire de près de 80% de Chrysler qui va en céder 35% à Fiat. Chrysler qui a vendu 2 millions de véhicules en 2008 est le plus petit des trois constructeurs de Detroit. C’est aussi le plus fragile. L’accord signé permettra à l’américain d‘échanger 35% de son capital contre la technologie Fiat sur les petites et moyennes cylindrées : les 4X4 et les moteurs gourmands de Chrysler ne correspondant plus à la demande. A travers ce partenriat, les deux groupes veulent tirer avantage de leurs réseaux respectifs de distribution. Fiat compte relancer aux Etats Unis sa marque Alfa Romeo ainsi que sa Fiat 500 alors que Chrysler veut se renforcer en Europe et faire des économies d‘échelle. Chez Toyota on change de têtes : le constructeur japonais a nommé mardi à sa présidence Akio Toyoda, petit-fils de son fondateur : il aura pour mission de faire traverser au mieux la crise actuelle au premier constructeur automobile japonais, affaibli lui aussi par la chute des ventes mondiales de voitures. Cette nomination intervient dans le cadre d’un changement d’une large partie de l‘équipe dirigeante.