DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Retrait israélien avant l'investiture d'Obama

Vous lisez:

Retrait israélien avant l'investiture d'Obama

Taille du texte Aa Aa

A mesure que l’investiture de Barack Obama approche, l’armée israélienne poursuit son retrait de la bande de Gaza. Au troisième jour du cessez-le-feu, visite diplomatique et mobilisation humanitaire continuent dans le territoire palestinien tandis qu’Israël compte toujours sur le grand allié américain pour régler le conflit.

“Je souhaite le meilleur à Barack Obama, indiquait ce matin un soldat israélien. Il a la plus puissante armée du monde. S’il ne peut résoudre ce problème, personne ne le peut.” Tandis que les chars se retiraient ce matin, d’après des témoins, des navires israéliens ont tiré des obus sur la zone littorale dans le nord de la bande de Gaza. Par ailleurs, deux enfants ont été tués en jouant avec un obus israelién qui n’avait pas explosé, selon des sources médicales. Dénoncant la mort de plus de 1300 personnes dans le territoire dont 65% de civils, des organisations non gouvernementales accusent Israël de crimes de guerre. La Fédération internationale des droits de l’homme veut saisir la Cour pénale internationale. Mais ces poursuites auraient peu de chances d’aboutir. D’aprés le journal israélien Maariv, l‘état hébreu a reconnu avoir utilisé du phosphore blanc. Son usage dans des zones fortement peuplées de Gaza est considéré par les ONG comme un viol du droit international humanitaire.