DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles veut une Europe maritime sans barrières

Vous lisez:

Bruxelles veut une Europe maritime sans barrières

Taille du texte Aa Aa

Si l’Europe sans barrières et la libre-circulation sont une réalité au niveau terrestre, c’est loin d‘être le cas pour le transport maritime. Partant de ce constat, le commissaire européen aux Transports, Antonio Tajani, a conçu une stratégie. Priorité première : simplifier les procédures administratives.

“C’est un changement d‘époque. Et le but est d’appliquer les règles existant pour le transport routier au transport maritime, l’objectif étant d’accroître les activités dans le secteur, d’améliorer l’efficacité et la compétitivité, tout en contribuant à la protection de l’environnement”, a expliqué Tajani. Le transport maritime représente 80% des marchandises échangées au niveau mondial. Mais au sein de l’Union européenne, on lui préfère bien souvent la route. Le favoriser, c’est aussi oeuvrer pour l’environnement, estime Bruxelles, à condition de s’assurer qu’il soit sûr et le moins polluant possible. C’est là l’autre volet de cette stratégie, échelonnée sur dix ans.