DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La présidence Obama débute sur les chapeaux de roue

Vous lisez:

La présidence Obama débute sur les chapeaux de roue

Taille du texte Aa Aa

L’entrée en fonction de Barack Obama ne connaît décidément pas de pause. Le nouveau président des Etats-Unis devrait dès ce jeudi publier un décret programmant la fermeture au plus tard dans un an de la prison de Guantanamo. Et il a annoncé mettre fin dès maintenant à la situation d’exception subie par les détenus et maintes fois dénoncée par les organisations de défense des droits de l’homme… Guantanamo compte encore 245 prisonniers, dont 21 sont inculpés de crimes de guerre, tandis qu’une soixantaine sont libérables, mais ne peuvent être renvoyés dans leur pays d’origine, car ils y risqueraient des persécutions.

“Obama se devait de prendre une telle position, commente un professeur de droit et politologue, Jonathan Turley. Il devait montrer au monde qu’il n’est pas une réplique, une copie de Bush. Et qu’il va réintégrer son pays dans les normes de la loi.” Sur un autre dossier chaud, le Proche-Orient, Obama pourrait nommer ce jeudi un émissaire en la personne de l’ancien sénateur George Mitchell. Celui-ci avait déjà tenu ce rôle sous l’administration Clinton et s‘était aussi illustré en jouant les messieurs bons offices en Irlande du Nord. Ces débuts à 100 à l’heure de la présidence Obama ont connu leur premier couac même si celui-ci est purement symbolique : le président a dû prêter serment une deuxième fois mercredi. La veille, le président de la Cour suprême John Roberts avait par mégarde modifié la place d’un mot en lui faisant répéter son texte…