DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Bruxelles revient à la charge pour faire autoriser de nouveaux OGM

Vous lisez:

Bruxelles revient à la charge pour faire autoriser de nouveaux OGM

Taille du texte Aa Aa

La Commission européenne relance l’offensive sur les OGM. Elle vient de proposer pour la seconde fois que deux variétés de maïs transgénique soient autorisées à être cultivées en Europe. Elle entend aussi obliger la France et la Grèce à lever leur interdiction sur une troisième variété de maïs transgénique, le MON810. Un comité d’experts devra trancher.

Le commissaire européen à l’Environnement, Stavros Dimas, a dû se résigner. Il avait estimé l’an dernier que les deux variétés aujourd’hui de nouveau proposées ne devaient pas être autorisées, par crainte des effets possibles sur l’environnement. Quant à l’Organisation écologiste Greenpeace, elle voit rouge. Ces procédures ont été lancées en catimini, sans communication officielle, déplore-t-elle. Et la Commission s’appuie sur l’Autorité européenne de la sécurité des aliments pour déclarer leur innocuité. Or c’est parce que cette agence émet des avis toujours favorables aux OGM que le système d’autorisation est en train d‘être repensé.