DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

L'Union européenne veut que l'aide humanitaire arrive dans la bande de Gaza

Vous lisez:

L'Union européenne veut que l'aide humanitaire arrive dans la bande de Gaza

Taille du texte Aa Aa

L’après-guerre dans la bande de Gaza était au menu de la venue mercredi à Bruxelles de la ministre des Affaires étrangères israélienne, Tzipi Livni. Les 27 l’avaient conviée à s’expliquer sur les intentions d’Israël, en particulier en matière d’accès à l’aide humanitaire dans ce territoire dévasté par 22 jours de combats et dont la reconstruction est estimée à 1,5 milliard d’euros.

La présidence tchèque de l’Union européenne a dressé un bilan positif de cette réunion. “Nous avons reçu de Tzipi Livni l’assurance que son pays fera tout son possible pour que l’aide humanitaire arrive effectivement dans la bande de Gaza”, a ainsi commenté le ministre tchèque des Affaires étrangères, Karel Schwarzenberg. “Nous verrons bien demain”, a plus prudemment jugé son homologue français Bernard Kouchner. “Nous avons trouvé un accord sur la nécessité de trouver une réponse à la contrebande d’armes dans la bande de Gaza, a de son côté insisté Tzipi Livni. Car parler d’un cessez-le-feu durable n’est possible que si cessent la contrebande d’armes et le réarmement du Hamas.” Sur ce point, il existe des divergences entre les 27 sur l’envoi d’un contingent pour contribuer à la surveillance de la frontière entre l’Egypte et la bande de Gaza. Seuls certains Etats membres, comme l’Allemagne, la France et le Royaume-Uni, se sont d’ores et déjà dits prêts à y participer. Pendant la réunion de Bruxelles, environ 650 manifestants ont bruyamment clamé leur opposition à la politique israélienne, aux cris de “Israël assassin” et “Nous sommes tous des Palestiniens”. Dimanche, ce sont les ministres des Affaires étrangères d’Egypte, de Jordanie, de l’Autorité palestinienne et de Turquie qui seront les invités des 27, à Bruxelles.