DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Chine: Peines de mort dans le scandale du lait à la mélamine

Vous lisez:

Chine: Peines de mort dans le scandale du lait à la mélamine

Taille du texte Aa Aa

Les premiers verdicts dans le scandale du lait trafiqué à la mélamine sont tombés. Prison à vie pour l’ex-dirigeante de Sanlu, troisième producteur de lait chinois et fabricant d’un lait maternisé bon marché et très populaire dans le pays. L’entreprise est accusée d’avoir étouffé l’affaire pendant des mois. Les autorités elles aussi ont tardé à réagir, c‘était alors la veille des Jeux Olympiques.

Trois personnes ont été condamnées à mort, reconnues coupables d’avoir mis en danger la sécurité publique. Au total une vingtaine de personnes sont poursuivies dans ce scandale. L’enquête a permis de déterminer que 22 sociétés ont vendu du lait trafiqué avec la mélamine, produit destiné aux colles, aux résines ou aux engrais. Cette substance a fait six morts en Chine et rendu malades près de 300.000 enfants.