DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Période noire pour la haute technologie mondiale

Vous lisez:

Période noire pour la haute technologie mondiale

Taille du texte Aa Aa

Pas un jour qui passe actuellement sans qu’un grand acteur du monde technologique ne publie des pertes et n’annonce des suppressions d’emplois. Dernier en date, le sud-coréen Samsung leader des puces pour mémoires et des écrans plats qui invoque la baisse des prix sur le marché hyper concurrentiel des semi-conducteurs et la demande qui faiblit pour les écrans plats.

Il y a quelques jours c’est Sony qui annonçait une perte à venir de plus de 2 milliards d’euros pour son exercice clos fin mars. “Nous nous trouvons dans la pire dépression économique que j’ai jamais connue, a affirmé le Pdg de Sony Howard Stringer. C’est mal vu de l’appeler dépression, oui mais c’est vraiment un état dépressif. Nous anticipions un profit important en octobre, mais on a perdu beaucoup évidemment”. Jusqu‘à Microsoft qui va supprimer 5.000 emplois et qui prévient ne plus pouvoir donner de prévisions de profit et de chiffre d’affaires en raison de la trop grande volatilité des marchés boursiers. En Europe c’est Qimonda la filiale mémoires de l’allemand Infineon, qui dépose le bilan en raison de la chute du prix des mémoires et de sa difficulté à obtenir des crédits. Quimonda emploie 12.000 personnes dans le monde. Le finlandais Nokia : premier fabricant mondial de téléphones portables a publié un chiffre d’affaires en baisse en 2008 et prévoit une contraction de 10% des ventes de portables en 2009. Les bonnes nouvelles viennent du seul Google, réfractaire à la crise, le moteur de recherche internet affiche une progression de 18% de ses facturations en 2008 par rapport à 2007. Google avait toutefois habitué les analystes à beaucoup mieux.