DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Consternation en Belgique après le carnage dans une crèche

Vous lisez:

Consternation en Belgique après le carnage dans une crèche

Taille du texte Aa Aa

Le prince Philippe, héritier du trône, et son épouse, la princesse Mathilde sont venus se recueillir sur place, quelques heures à peine après le drame. Il était 10h du matin quand un jeune homme d’une vingtaine d’année s’est présenté à l’entrée de la crèche. Il s’est avancé vers les bébés et les a frappés. Des employées ont tentées de s’interposer, mais elles ont aussi été agressées. Bilan : deux jeunes enfants ainsi qu’une des employées ont trouvé la mort.

Pour les habitants de Termonde cette petite ville flamande du nord de Bruxelles, c’est la consternation. “C’est terrible, c’est affreux” répète une jeune mère de famille habitant le quartier. Une de ses voisines éclate en sanglots rien qu’en imaginant “le cas où ça aurait été [ses] enfants”. Après le carnage dans la crèche, l’auteur présumé de la tuerie s’est enfui. Il a été interpellé dans un village voisin. Selon les enquêteurs, l’homme n‘était pas sous l’emprise de l’alcool ou de la drogue, et il ne s’est pas échappé d’un hôpital psychiatrique. Il devrait être poursuivi pour assassinats et tentative d’assassinats. Le drame a fait aussi une douzaine de blessés, dont dix enfants et deux puéricultrices. Ils sont encore hospitalisés. Le Premier ministre a transmis un message de condoléances aux familles des victimes, en indiquant que “tout le pays [était] sous le choc”.