DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les Boliviens votent aujourd'hui par référendum sur leur nouvelle constitution

Vous lisez:

Les Boliviens votent aujourd'hui par référendum sur leur nouvelle constitution

Taille du texte Aa Aa

Après trois ans d’une crise politico-institutionnelle qui a mené le pays au bord de la guerre civile en septembre dernier, Evo Morales est parvenu in extremis à négocier un compromis avec l’opposition de droite au Congrès.

“Cette nouvelle constitution de la Bolivie veut donner à tout le monde les mêmes opportunités, les mêmes droits et les mêmes devoirs. Et il n’y devrait plus y avoir désormais d’exclusion”, explique Evo Morales. Selon tous les sondages, le premier président bolivien d’origine indienne devrait remporter son pari. La nouvelle constitution est moins libérale, plus étatiste, elle donne aussi une place prépondérante aux communautés indigènes, majoritaires dans ce pays andin, le plus pauvre d’Amérique du Sud. Une partie du principal parti d’opposition de droite Podemos fait campagne pour le non mais les critiques les plus dures viennent des l‘églises catholique et protestantes. La nouvelle constitution stipule que la Bolivie, actuellement Etat catholique, deviendra “indépendante” des religions et donc un Etat laïc. Mais l‘élément central du nouveau texte, c’est la large place faite désormais au monde indigène après des siècles d’injustice notamment sur le plan linguistique, culturel, mais aussi pour la justice, l‘éducation et l’autonomie.