DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le processus de paix au Proche Orient passe par Bruxelles

Vous lisez:

Le processus de paix au Proche Orient passe par Bruxelles

Taille du texte Aa Aa

Reconstruire Gaza, et relancer les efforts de paix, c’est l’ambition de l’Union européenne. Les chefs de la diplomatie des 27 reçoivent à Bruxelles ce soir leurs homologues palestinien, egyptien, jordanien et turc, alors que l’ONU évalue à des centaines de millions de dollars les besoins les plus urgents pour les Gazaouis. Aujourd’hui à Gaza, ce sont les professeurs qui manifestaient contre les bombardements contre les écoles onusiennes. La Turquie, candidate à l’adhésion à l’UE, est pour l’Europe un excellent intermédiaire, puisque les 27 refusent toujours de parler au Hamas. L’Union ne veut pas seulement se contenter d‘être la principale source de financement des Palestiniens, elle veut aussi jouer un rôle dans la paix.

Même ambition pour Tony Blair. L’ancien chef du gouvernement britannique était de son côté reçu à Ramallah par le Premier ministre palestinien Salam Fayyad. Objectif, convaincre les Israéliens de consolider le cessez-le-feu, et de rouvrir totalement les points de passage de la bande de Gaza.